Top 7 des erreurs de post-traitement photo !

Quand on débute en photo, on ne fait généralement pas de post-traitement ni de retouche. Alors quand on découvre le post-traitement, on découvre toute la puissance de l’outil, et parfois on y va un peu fort. Qu’est-ce que ça donne et comment éviter ça ?

Top 7 des erreurs de post-traitement photo !

salut à tous quand on est tous débutants en photo on fait généralement pas du tout de post traitement et on fait même du jpeg directement et puis un jour on découvre la puissance du pot ce traitement est là souvent c’est le drame puisqu’on va faire n’importe quoi on va pousser les curseurs à fond et faire beaucoup d’erreurs on va voir ensemble et pire d’ailleurs du post traitement quand on est débutant et comment les éviter car le premier truc qu’on va voir ses seins en khl a fixé la désaturation martial donc là je vous ai pris cette image que j’ai moi-même fait il ya fort longtemps de bonne foi en des saturations partiel le principe c’est donc le décès au maximum la saturation de toutes les couleurs sauf une pour laquelle on ne va pas toucher à la saturation ou même l’augmenter un petit peu alors l’effet produit ça fait que la photo est entièrement en noir et blanc sauf sur une couleur savoir que ça avoir comme effet de faire énormément ressortir tous les éléments de cette couleur là et c’est le problème c’est que c’est un effet extrêmement fort c’est effectivement beaucoup de subtilité puisque les autres éléments vont quasiment être effacée de la photo elle faisait près cet exemple là que j’avais fait il ya longtemps quand j’ai découvert l’outil et ça n’apporte finalement pas grand chose à la photo on a le regard qui est extrêmement attirés par ces rideau bleu et le bilan et n’a aucune cohérence finalement notre auto que j’avais fait j’avais été intéressé par le ce chien et par la dame avec son manteau orange et du coup pour les faire ressortir encore une fois j’avais pris l’artillerie lourde et j’avais vu la désaturation partiel l’effet extrait extrêmement lourd et en plus ça avait comme effet de faire ressortir le orange il y avait dans les feuilles et sur les bâtiments ici ça fait une photo qui fait finalement assez incohérente un dernier exemple ici je trouvais que la voile se détacher particulièrement et c’est là qu’on voit le problème de saturation partiel c’est que ça renforce quelque chose qu’ils aient déjà c’est à dire que finalement soit la photo est déjà réussie de bases et les éléments qu’on veut mettre en avant se détache naturellement lorsqu’elle a finalement y’a pas besoin de saturation partiel soit c’est un effet forcé et dans ce cas la saf saf est passé vraiment trop tard qu’on va essayer de rattraper une photo qui a été ratée à la bad donc je dis pas qu’il faut jamais jamais l’utiliser parce qu’il ya des cas de désaturation partiel peuvent être qu’ils aient abonnés sur ce qu’il ya vraiment une intention derrière parce que j’avais vu le travail de marion des sterrebeek trois conseillers images directement intéressante puisqu’elle se servait de la désaturation partiel pour séparer dans la photo des éléments qui venait d’une temporalité différents leur cas est vraiment une intention derrière et ça peut être intéressant dans cette photo ap par exemple donc je suis assez content c’est un effet de saturation partiel qui a été fait de manière beaucoup plus léger c’est à dire celle des saturations partiel partial finalement c’est à dire que j’ai atténuer un petit peu le jaune de cette barque était un peu flashy j’ai attiré un petit peu le viol est ici pour faire ressortir le côté très froid bien photo qui correspondait à l’intention que louer la deuxième grosse erreur qu’on voit souvent en tant que débutant c’est de pousser trop fort les curseurs en particulier la saturation donc quand on pousse la saturation et qui a des visages sur la photo on se rend vite compte que ça va pas du tout les gens deviennent orange carotte c’est dégueulasse du coup on a tendance à voir une saturation plus raisonnable quand il ya des visages dans la photo par contre si on est sur des photos de paysages c’est assez facile d’être tentée de pousser le curseur de saturation trop de monter comme ça et dire oui à mon image elle claque excellente qu’il faut savoir se modérer donc j’ai pris une photo de paysage à tout à fait quelconque et c’est vrai que si on se laisse tenter par la saturation on a une image qui claque mais qui est complètement irréaliste et du coup ça risque d’être très difficile de rentrer dedans troisième point la clarté négative donc quand on découvre le curseur de clarté on peut être tenté de le baisser comme ça hop hop hop hop hop et d’avoir cet effet flou conquis donne en effet un style particulier la photo et on peut se dire la satanée fait un petit peu rêveur un petit peu flou mais dans la plupart des cas ça n’apporte rien comme intentions photographiques c’est juste une photo qui a l’air un peu bizarre qui a l’air un peu spécial mais s’il n’y a pas d’intention particulière c’est en effet à éviter les photos sont généralement bien plus belle sans clarté les autres utilisations un hyper classique de la clarté négative c’est pour lisser la peau donc encore une fois j’ai pris une photo de moi j’ai des défauts sur la peau c’est normal je vais baisser la clarté et hop et voilà j’ai une peau de bébé quand on découvre ce curseur en diois c’est génial je peux supprimer tous les défauts de la peau mais en fait c’est complètement irréaliste a donné une peau de bébé alors que bourgoin directement je mets plus de deux ans et c’est quelque chose qu’il faut dix et avec beaucoup de parcimonie on peut imaginer que je paye herman si je veux vraiment masquer les défauts de ma peau parce qu’apparemment on intentions sur mon contrat ici mais voilà avec un peu de modération on peut avoir un effet qui réduisent un petit peu les essais de la pause qui est tout à fait adapté par monsieur en photographie et personnes jeunes par contre j’ai vu des gens qui mettait de la clarté négative va énormément de 4 négatives sur des portraits de personnes âgées évidemment ça fait complètement bizarre non mais plutôt tendance à augmenter la carte et pour renforcer un petit peu le côté tragique dramatique visage sans aller trop loin évidemment tout à faire un petit gars ce temps qu’on est sur les visages on peut regarder un autre truc facilement tant les débutants il ya même un preset lightroom pour ça c’est le renforcement de l’iris quand on écoute la photo au portrait exact des yeux dans ce droit on peut renforcer les risques et le rendre bien plus visibles on a tendance à pousser le curseur un peu loin et ça donne ce genre de choses vous avez un petit peu donc c’est normal effectivement que les yeux soit sombre même pour des yeux clairs donc ça peut être intéressant de les éclaircir légèrement pour faire ressortir un petit peu la texture des yeux d’augmenter un peu la saturation surtout si c’est des dieux coloré il faut savoir être assez modérée on voit cela sur un certain nombre d’image même sur des sites de photos populaire apparu sur une plage on voit les portraits où ça a été poussée un peu fort et on grossit qui relève de lissage de la forêt s’est asséchée l’autre technique donc on a tendance à abuser un petit peu quand on débute c’est le hdr high dynamic range le principe on prend plusieurs photos à la prise de vue avec des expositions différentes et ensuite on les empile on peut ensuite poussé les curseurs assez loin et récupérer des couleurs à la fois dans les ombres et dans les hautes lumières par exemple cette photo il y avait un joli coucher de soleil je les fais en hdr j’ai poussé un peu trop loin les curseurs et donc même s’il va jouer coucher de soleil à la fin c’est dans l’air du temps complètement surréaliste qui est pas terrible à mon sens alors tu pas qu’il faut jamais faire de htm personnellement je fais assez souvent quand je fais des photos de l’intérieur par exemple on a besoin de faire du hdr pour récupérer les fenêtres comme outil si ça vous intéresse j’ai fait une petite vidéo sur le sujet je vous mets lire dessus je dise aussi ça quand je fais des photos d’intérieur très sombre avec des écrans on est obligé de faire du hdr sur le pwa récupérer à la fois la fois de l’écran et l’info de la salle pareil quand je fais des photos de stands on a des spots hyperpuissant ici ça doit voie puisque justement la photo a été faite avec du hdr et a été retouchée mais sur le pacs soit tout cramer ici c’est très utile de faire du hdr d’autant que là aussi il ya des écrans et donc il écrans d’iphones curiosité on a aussi besoin de perdus alter mais même si on a fait la photo hdr on peut avoir un traitement plus subtil plus doux comme celle ci par exemple sur une photo qui à mon sens plus de douceur plus de subtilité plus d’émotions au final que si j’avais poussé à fond les curseurs ce qui était possible qu’il était fait angleterre à la prise de vue qu’il sera moins au wahoo au premier abord mais qui correspondent plus à l’émotion que je voulais faire passer dans cette photo donc le hdr c’est une technique est clairement utile qui permet de dépasser la dynamite limitée du capteur mais faut pas oublier que le humain a aussi une dynamique limiter le humain n’est pas capable de percevoir à la fois des détails et des couleurs dans les zones très lumineuse comme le prêt du coucher de soleil est à la fois dans les zones à l’ombre comme en bas à droite il faut prendre en compte quand on fait le retraitement ensuite de la photo d’avoir à mon sens quelque chose qui soit réaliste pour que les gens puissent entrer dans la photo puisse s’imaginer à l’endroit où a été prise quelle différence y at il entre le bon et le mauvais photographes devant les photographes il y avait qu un appareil photo il voit une saynète trop de contrastes been fait du hdr ah oui alors que le bon photographe c’est le gars tu vois une ré pareil photo voit une sénèque trop de contrastes j’ai du hdr mais c’est un bon photographe on peut pas les confondre voilà exactement dernier point le grignotage c’est quelque chose de très pratique et de très utilisée puisque ça permet de voir ramener l’attention du spectateur sur la zone centrale en baissant le curseur mais si on pousse un peu trop fort qu’on se retrouve avec des espèces de coin noir qui sont en effet trop forcer et donc on voit vraiment laid que les nuages a été ajouté donc soit de base la photo a plutôt réussi et l’oeil et naturellement attirés vers un élément de la photo et on peut renforcer cet effet là avec le vignettage soit ya un problème fondamental de composition il ya des choses qui attire le regard sur le bord de la photo et de toute façon c’est pas avec un simple vignettage qu’on va pouvoir les corriger donc le mitage c’est un effet très utilisé très pratique à la base un effet naturel de beaucoup d’objectifs mais qui peut être aussi rajouté en post-traitement pareil sur cette photo où la valve utilisez simplement le pilotage du thé un filtre radial où j’ai mis une valeur d’exposition de -1 ce qui est vraiment vraiment trop fort donc il me semble que deux bases l’attention du spectateur déjà bien attirer parité sur le personnage donc si on veut vraiment renforcé on peut très légèrement baissé expéditions mais y’a pas besoin de plus celle que j’aime trop loin c’est un personnage il a une posture particulière c’est naturellement le centre d’attention de la photo lloyd a spontanément se diriger dessus il y a pas besoin sur les mines étage toujours on pourrait tenter de mettre du montage positif pour donner un petit côté féerique rêveur à la photo généralement ça marche assez mal puisque l’oeil est attiré par les zones les plus claires donc là il va être attiré par les bords de l’image alors qu’au contraire on essaye de plutôt faire rentrer dans l’image en projetant le regard vers le centre ouvert les éléments intéressants c’est pour ça que le vignetage négatif le ménage standard marche généralement assez bien puisqu’il va ramener le regard vers le centre de la photo où il ya les choses les plus intéressantes voilà j’espère que ça voudra appris des trucs comment ça vous aura amusé j’ai un conseil à vous donner ce serait quand vous faites lui peut sereinement et vous sentez vous utilisez un effet de manière forte il vous est ce que j’ai déjà vu une grande photographie célèbres ou une photographie d’un grand photographe qui utilisent cet effet à ce niveau là si la réponse est non ça veut pas dire qu’il faut pas utiliser mais ça doit vous mettre la puce à l’oreille et il ya une peut-être que je vais un peu trop loin voilà si ça vous a plu mettez moi un petit pouce n’hésitez pas à vous abonner en cliquant sur ma tête pour me faire des commentaires ou des critiques juste en dessous dans les commentaires je vous dis à bientôt et bottes en caoutchouc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *