Test complet du Sigma 18-35 1.8 sur Fujifilm X-T20 (Fringer EF-FX Pro)

J’ai testé de manière poussée l’objectif à ouverture constante exceptionnelle de 1.8, le Sigma 18-35 mm F1,8 DC HSM ART monté sur un Fujifilm X-T20 en utilisant la bague d’adaptation Fringer EF-FX Pro.

Test complet du Sigma 18-35 1.8 sur Fujifilm X-T20 (Fringer EF-FX Pro)

Salut à tous, aujourd’hui je vais vous parlez de l’objectif Sigma 18-35 1.8 utilisé sur un boîtier Fuji. Je vous montre un peu à quoi ça ressemble C’est un objectif qui est sorti en 2013 donc il y a beaucoup de tests sur internet donc je vais être assez bref. C’est un objectif assez exceptionnel puisqu’il ya une ouverture constante de 1.8 sur toute la plage focale qui va donc de 18 (un assez grand-angle) jusqu’à 35 (une focale standard ) chez Fuji ça remplace donc des focales du type 18 mm f2, 23 mm f2 et 35 mm f2. C’est les trois objectifs de chez Fuji que ça peut remplacer a peu près en équivalent. Il a une qualité optique assez exceptionnelle, du niveau des focales fixes Voilà donc si je prends la map de DxOMark par exemple, on voit que la qualité est exceptionnelle dès 1.8 sur quasiment toute la plage focale jusqu’à 28. Ca se dégrade très légèrement de 28 à 35. Sur tout cet ensemble là c’est une qualité exceptionnelle jusqu’à 5.6 En équivalent plein format ça fait donc un 27-52 mm f2.7. Donc avec ça on a un plus de lumière que sur un zoom classique plein format où généralement c’est plutôt du 2.8. Là en fait en équivalent de lumière on 2.7 Et il est vendu à un prix assez raisonnable de 700 euros. Il y a deux contreparties à ça : d’abord la plage focale est quand même assez limitée Ca s’arrête à 35mm, donc on perd toute la partie de 35mm jusqu’à 55mm Donc on ne pourra pas faire des très gros plans. Ce pas un objectif qui sera adapté à des portraits classique très serrés. Évidemment ça permettra de faire des grands angles donc des photos de groupes ou des portraits assez larges mais on ne pourra pas faire des plans très rapprochés Et surtout le deuxième inconvénient et le principal c’est vraiment son poids D’abord la taille évidemment et surtout le poids. On voit c’est un objectif est vraiment très très gros et en termes de poids on est à 996 g, quasiment 1 kg avec la bague Fringer Je vous la montre ici. Donc à la petite bague qui est pas énorme mais qui pèse son poids Le poids ça a deux inconvénients effectivement c’est très lourd à porter en main c’est pas un objectif sur lequel on peut facilement se balader discrètement toute la journée et ensuite il n’est pas stabilisé du coup c’est très difficile de le tenir on a vraiment besoin de mettre sa deuxième main en dessous pour être bien stable sinon au bout de quelques secondes vraiment on a mal au poignet donc c’est impératif d’avoir toujours sa deuxième main en dessous de l’objectif Généralement il y a la règle des « 1/focale » pour la stabilité. Là il faut vraiment s’y tenir parce que sinon vous aurez du flou de bougé dès que vous descendez un petit peu dans les vitesses. Sur un boîtier Fuji qu’est ce que ça donne ? La grande question c’est l’autofocus. J’ai fait pas mal de tests, je vous renvoie vers la vidéo pour la partie autofocus en simple et continue et sur la détection de visages En suivi ça pompe trop ; je n’ai pas fait de vidéo mais ça va passer son temps à chercher Ca va récupérer le focus vous allez un peu bouger il va suivre la cible mais par contre ça va faire zouzouzou ça sera pas utilisable On va aller un petit peu sur ordinateur pour voir ce que ça donne en termes de qualité optique sur quelques exemples Donc on se retrouve sur Lightroom où je vous ai mis une petite sélection de photos pour se rendre compte un petit peu de ce que ça donne dans le détail donc par exemple cette photo prise au 18 mm à 1.8 donc on voit au milieu pas de problème c’est nickel et quand on va sur les bords voilà on voit les petits effets de flou dans les coins on voit que c’est pas net net Si on est sur ce genre de photos par exemple où on a une très faible profondeur de champ voilà on voit que le milieu il ya aucun souci c’est super piqué et sur les côtés on s’en fout puisque de toute façon on est fou ensuite je vous ai fait une série de tests avec différentes focales et différentes ouvertures mais globalement c’est toujours le même comportement c’est à dire que au centre c’est parfait, c’est hyper piqué et sur les bords on voit quand même un léger flou quand on zoom à 100% là on voit que la rambarde est pas nickel. Si on va au milieu on est bon donc c’est vraiment sur les les bords latéraux je dirais en haut et en bas ça va sur les bords en haut à droite on voit un très léger flou peu on voit que les tuiles là elles ne sont pas parfaitement nettes alors que si on va au milieu on voit bien le détail des tuyaux mais en vue normale, on a vraiment aucun souci Je ne vais pas vous montrer toutes les photos une part une sinon ça va être un peu chiant je vais juste vous montrer en gros ce que ça peut donner de pire c’est à dire là quand on est à pleine ouverture à 20 mm ou à 18 mm, on a ce genre de choses. là vraiment c’est le pire dès qu’on ferme un peu le diaphragme, on se retrouve avec d’un problème qui nettement moins présent En conclusion est ce que je recommande cet objectif ? Oui ! puisque c’est vraiment un objectif exceptionnel en termes de qualité et en termes d’ouverture, très polyvalent finalement mais avait quand même deux mises en garde la première c’est que c’est lourd comme je le disais en introduction Faut le prendre en main, il faut le tester dans un magasin où au Salon de la Photo ou chez quelqu’un qui l’a, pour se faire une opinion est vraiment son poids le prendre en main c’est important ce que on est surpris un kilo ça fait vraiment quelque chose d’important ne se rend pas forcément compte que ça représente. Ça sera quand même moins pratique que sur un Canon ou un Nikon, on perd un petit peu avec la bague Fringer, clairement l’autofocus est un peu moins réactif et comme on l’a vu on perd un peu de qualité sur les bords. ça c’est pas vraiment très embêtant puisque c’est vraiment à la marge à moins de faire de l’astrophotographie ou ce genre de choses. Pour ce qui est de l’utilisation je dirais quotidienne : photo de rues photo de concert, photo tous les jours ça ne pose pas de souci. C’est la fin de cette vidéo merci de l’avoir regardé ! J’espère que ça vous a plu si c’est le cas n’hésitez pas à me mettre un petit pouce ! Si vous avez des questions vous pouvez les poster juste en dessous dans les commentaires et d’ici là je vous dis à bientôt et bonnes photos !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *