Unboxing et impressions sur le Laowa 9mm f/2.8

Aujourd’hui je vais vous parler d’un objectif que je viens de recevoir directement depuis la Chine c’est le Laowa 9 mm f/2,8 de chez Venus Lens.

Unboxing et premières impressions sur l’objectif Laowa 9mm f/2.8

Le texte ci-dessous est la retranscription de la vidéo.

Si vous ne connaissez pas, c’est l’objectif le plus grand angle qui existe actuellement pour Fuji. C’est un objectif intégralement manuel C’est un 9 mm rectiligne, c’est pas un fisheye ! Jusqu’à présent le record c’était le 10mm avec le 10-24mm de chez fuji. Donc là maintenant on a un 9mm rectiligne (manuel par contre) que je vais ouvrir tout de suite ! Pour info, je l’ai commandé le 16, directement sur le site de Venus Lens au prix de 500$ ce qui, après frais bancaires, fait environ 440 euros c’est parti en « economy shipping » (donc gratuit) Ça m’a pas extrêmement rassuré parce que c’est à dire qu’on n’a aucun tracking des colis mais finalement il est bien arrivé. J’ai passé ma commande le 16 il a été expédié le 17 et le 23 (soit exactement une semaine après) je le recevais par la Poste dans ce magnifique petit colis jaune qu’on va ouvrir ensemble Donc voilà le colis était bien gonflé. Je l’ouvre et donc on a un papier bulle et dedans cet objectif encore une fois dans un papier bulle Je le sors. Voilà donc bien emballé comme on peut le voir La boîte du Laowa 9mm « Zero Distortion » évidemment puisque c’est son point fort alors et encore du plastique à ouvrir. On va essayer d’attaquer ça tout de suite Voilà donc avec des ciseaux c’est mieux sinon je vais pas y arriver hop Voilà donc une petite boîte avec dedans normalement (j’espère) l’objectif (si j’arrive à l’ouvrir) Ah en fait c’est une jolie boîte qui s’ouvre un super certificat, le numéro de série, dis donc c’est le 3000 et quelques donc ils doivent pas en avoir fait encore beaucoup voilà et dans sa boîte en mousse le tout petit objectif plastifié. Donc pour vous rendre compte je vais installer tout de suite sur le X-T20 que j’ai ici. il est vraiment tout petit. En termes de poids je vais juste enlever le dernier plastique et je pourrais le peser voilà donc j’ai pris une petite balance que j’allume et alors qu’est ce qu’il raconte quand je le pose dessus : 224 g ! donc voilà vraiment très très léger on va l’installer tout de suite sur mon X-T20 ça fait vraiment un combo tout petit, très très léger, très facile à apprendre en main. il y a un tout petit pare soleil fournit avec évidemment comme on est sur une 9 mm on est sur un ultra grand angle il ne faut pas s’attendre à avoir un pare-soleil très très petit voilà donc la lentille frontale et bombée comme vous pouvez le voir évidemment mais reste d’une dimension assez petite ensuite au niveau du feeling, je vais vous montrer en détail, on a donc une bague pour régler l’ouverture qui commence à 2.8 et qui clique doucement à chaque étape. Elle est un petit peu trop fluide puisque j’ai sans faire exprès passé deux fois et on remarque qu’on va très rapidement de 5.6 à 8, à 11 et qu’on passe directement de 11 à je sais pas combien jusqu’à 22 en un tout petit clic et ensuite on a une bague pour la mise au point puisque c’est bien évidemment un objectif manuel. Et là on peut régler normalement on a aussi un petit indicateur d’hyper focal voilà je vais faire un petit tour avec je vais voir ce que ça donne sur le terrain et je viens vous donner des nouvelles de cet objectif qui est donc actuellement l’objectif le plus grand angle et qui existent pour Fuji. Que dire d’autre globalement on a plutôt une sensation de solidité. On voit que c’est entièrement en métal donc ça c’est assez agréable la bague de mise au point et un petit peu dure mais juste comme il faut à mon goût c’est à dire que on sent que ça a pas tourner tout seul, mais en même temps quand on veut tourner on n’a pas de difficultés pour faire une mise au point précise sachant qu’on est en mise au point manuelle donc forcément on va beaucoup s’en servir. la bague pour changer l’ouverture et un petit peu trop fluide à mon sens on risque facilement de basculer d’une ouverture à une autre involontairement on sent les petits clics mais on peut facilement passer deux clics à la fois. De toute façon c’est le genre d’objectif avec lequel on va probablement régler l’hyper focale et ne plus y toucher. On a une indication on tourne de la profondeur de champ en fonction de l’ouverture C’est pas évident à lire au début… je vous montre comment ça marche voilà donc par exemple je vais me mettre à f/4 je sais que je vais devoir utiliser les petits marqueurs là… … en fait il n’y a pas de marqueurs pour f/4 donc c’est pas de chance. Donc je me mette à f/5.6 et donc je vais savoir que de chaque côté de ma petite marque rouge j’aurai la profondeur de champ indiquée donc clairement là si je suis à l 5.6 ici je suis à l’hyper focale. Si par exemple je mets une distance de mise au point de 0,2m, j’ai une idée de chaque côté de la distance de profondeur de champ que je vais avoir sachant que c’est évidemment indicatif puisque l’objectif ne connaît pas précisément les caractéristiques du boîtier. Voilà, c’est tout pour le moment merci d’avoir regardé cette vidéo ! J’espère qu’elle vous aidera à vous faire un avis sur ce Laowa 9 mm 2.8 Zero Distortion. Je vais le tester un peu plus en détail. Si la vidéo vous a plu, si vous voulez en savoir plus n’hésitez pas à me mettre un petit like ! je vais aller le tester sur le terrain et puis je vous ferai une autre vidéo avec des photos etc pour un peu ce que ça donne Merci et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *