Comprendre et régler les ISO

Qu’est-ce que la sensibilité ISO en photo et comment la régler pour minimiser le bruit ? On voit ça avec de nombreux exemples et exercices !

Comprendre et régler les ISO

salut à tous c’est julien et on se retrouve pour une nouvelle vidéo ma série sur les bases de la photo et aujourd’hui on va parler de la sensibilité iso dans cette série de vidéos je vous mets le lien vers la playlist en description vous trouverez tout pour avoir les bases en photo avec la théorie mais aussi avec des exemples des exercices pratiques pour vraiment intégré tout ça efficacement après avoir vu dans les vidéos précédentes les deux paramètres fondamentaux de l’exposition que sont l’ouverture et la vitesse d’obturation on va aujourd’hui aborder le dernier la sensibilité iso à quoi ça sert augmenter la sensibilité iso permet d’augmenter l’exposition de la photo alors que la quantité de lumière réellement reçu par le capteur c’est à dire la même coupe ouverture et est en exposition reste la même donc je suis un appareil argentique la sensibilité est définie au niveau de la pellicule utilisé alors que sur un appareil photo numérique c’est un paramètre qui est réglable dynamiquement le principe c’est que l’appareil photo va amplifier le signal qu’il a reçu du capteur donc multiplier toutes les valeurs de luminosité qui a enregistré donc à première vue c’est un peu magique vous manquez de lumière vous augmentez les ciseaux et hop votre photo et bien exploser sauf qu’en fait non c’est pas si magique la sensibilité iso à une contrepartie plus on augmente plus on augmente le bruit ou le grain sur ie sur la photo l’explication est simple puisque l’appareil photo multiplie toutes les valeurs que le capteur a enregistré il va aussi multiplier toutes les petites erreurs qu’il a enregistrées pour illustrer sa avec un exemple un peu simplifié avec des chiffres qui veulent rien dire mais c’est l’idée si j’ai des valeurs de luminosité à 100 pour une photo bien exposés et que l’appareil fait une petite erreur de 5 maximum en plus ou en moins au final je vais avoir des valeurs mesurées entre 95 et 105 donc une petite erreur qui se verra quasiment bas ça correspond dans l’idée au bruit négligeable qu’on a avec 17 valeurs basses des iso par contre si j’ai moins de lumière et que de base par exemple j’ai plutôt une valeur de l’humidité de 20 je vais devoir multiplier tout ça par cinq pour atteindre le son que je vise avec mon erreur de 5 je vais avoir des valeurs entre 15 et 25 et donc en multipliant tout ça par cinq pour atteindre une moyenne de 100 je vais avoir des valeurs fait au final entre 75 et 125 donc des pixels qui étaient côte à côte qui devrait avoir la même intensité lumineuse vont se retrouver avec des gros écart de valeur ça correspond au bruit qu’on peut avoir dans les hautes sensibilités iso donc vous l’avez compris c’est que contrairement à l’ouverture ou autant de causes qui relève de véritables choix créatifs à la prise de vue les iso n’ont qu’un effet négatif le bruit court a donc cherché autant que possible à éviter on verra cela plus en détail dans la partie pratique le niveau de bruit pas principalement dépendre de la taille physique la taille réelle du capteur 800 iso sur un capteur de smartphones ça veut donner un bruit vraiment gênant alors que sur un appareil reflex ou hybride avec un grand capteur 800 iso ce sera quasiment imperceptible dans tous les cas il faut savoir que si vous avez réglé votre appareil pour produire des images en jpeg ou des vidéos c’est à peu près pareil l’appareil photo va appliquer un effet de lissage sur les photos pour réduire le bruit généré par une montée en iso et donc selon la puissance du lycée à l’appliquer il va plus ou moins réduire le bruit mais en contrepartie il va aussi plus ou moins de gommer les détails de la photo on verra ça dans la partie pratique aussi dernier point théorique augmenter les iso a deux effets moins important atout l’abri d’une part une perte de dynamique ça veut dire qu’on a plus de mal à avoir du détail à la fois dans les zones sombres et dans les zones claires de la photo et de zaho iso on a une altération des couleurs surtout dans les zones sombres passe maintenant à la pratique est tout d’abord comment se règle concrètement les isole le plus souvent le paramètre iso va se retrouver dans le menu rapide ou directement sur une touche dédiée sur l’appareil photo ensuite comme chaque appareil photo gère différemment l’iso je vous propose pour commencer de tester un peu votre appareil pour bien comprendre l’effet de la montée en iso et avoir une idée des performances de votre appareil pour ce test on va donc régler manuellement la sensibilité iso mais aussi l’ouverture par exemple à 5.6 et pour que les images soient toutes bien exposé on va laisser l’appareil photo régler le dernier paramètre la durée d’exposition prend une petite scène quelconque avec des détails et on va prendre une série de photos en montant progressivement la sensibilité iso et ensuite on va regarder tout ça sur le pc sans jouer sur la photo parce que personne ne fait ça en vrai bon alors observer la montée du bruit et la perte progressive de détails sur les photos à noter aussi la différence entre les parties claires et les parties sombres de l’image le bruit est nettement plus visible dans les zones sombres moi par exemple sur les appareils photos dont j’ai un alix 15 je considère que la perte de qualité est contenue jusqu’à 1600 iso et que là ça devient un peu gênant pour la photo / – xc 3 c’est plutôt autour de 3200 iso par exemple mais ça m’arrive très souvent de monter bien au delà je vous expliquerai pourquoi ensuite on peut jouer sur le paramètre de réduction du bruit si votre appareil photo on dispose est ce qu’on préfère avoir une image plus proche des images brutes c’est-à-dire avec plus de bruit mais plus de détails aussi ou au contraire plus lisse et donc avec moins de bruit mais moins de détails à vous testez noter aussi que le bruit passe généralement beaucoup mieux en noir et blanc où il donne un air de grains de vieilles photos de vieilles pellicules ce qui est beaucoup plus agréable à l’oeil que sur les photos couleur en pratique à combien régler la sensibilité iso et bien dans l’immense majorité des cas il faut laisser ce paramètre en automatique est autorisée l’appareil photo a montée en iso aussi haut qu’il le peut et je vous explique pourquoi que vous souhaitiez en mode priorité ouverture priorité vitesse manuelle ou même l’inde automatique vous votre appareil photo pour le mode auto fait un certain nombre de choix créatifs pour votre photo puisque l’ouverture ajouté la profondeur de champ et que la vitesse joue sur le flou de mouvement par contre les iso n’ont aucun effet positif on va donc chercher à avoir les idées les plus bas possibles tout en ayant une photo réussie et les deux parties de la phrase que j’aime dire ont leur importance les plus bas possibles parce que le bruit numérique c’est moche et qu’on cherche à l’éviter mais surtout tout en ayant une photo réussie parce qu’il vaut mieux une photo réussie avec du bruit qu’une photo gratter à 100 iso et c’est une erreur que font énormément de débutants et que j’ai moi-même fait à vouloir trop baisser les iso pour réduire le bruit on se retrouve à jouer trop sur les autres paramètres et donc d’une part à l’ouverture maximale de l’objectif ce qui peut parfois être gênant mais surtout et c’est ça qui est le plus problématique avec des temps de pause beaucoup trop long pour des sujets classiques on se retrouve donc avec des photos abba iso mais flou donc ne fait pas ça donc oui pour augmenter l’exposition il vaut mieux augmenter l’ouverture ou la durée d’exposition inutile et iso qu’en dernier recours mais ça arrive souvent donc laissez votre appareil montée en iso autant qu’il a besoin et concentrez-vous sur les réglages créatif important le temps de pause et l’ouverture selon les valeurs qu’on a vu dans les deux vidéos précédentes dans des conditions de lumière difficiles vous aurez des photos avec du bruit c’est vrai mais au moins elles seront réussies elles seront pas floues dans quels cas faut-il régler manuellement la sensibilité iso un cas courant où on peut régler manuellement le sensibilité iso et même souvent les mettre au minimum c’est quand vous êtes sur trépied et que vous shootez quelque chose qui ne bouge vous pouvez donc avoir un grand temps de pause sans risques de flou de bougé ou de flou de mouvement donc là vous pouvez régler lisez au minimum l’ouverture comme vous le souhaitez niveau créatif et laisser l’appareil photo de déterminer le temps de pod adapté voilà en conclusion je le redis il faut vraiment pas être obsédé par les iso ce que pouvait faire de mieux pour limiter le bruit numérique fait de bien maîtriser les deux autres paramètres de l’exposition l’ouverture et durée d’exposition afin d’avoir du coup les isoler plus bas possible mais quand y’a pas le choix il faut monter les iso c’est pas grave non plus maintenant que vous savez tout sur l’exposition grâce à cette série de quatre vidéos dans la prochaine vidéo on parlera d’un autre aspect essentiel à maîtriser pour réussir ses photos la mise au point d’ici là à les tester tout ça est fait de belles photos à oiseaux ciao voilà j’espère que cette vidéo sur les iso on va faire du bruit du gorille iso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *