Réduire le bruit (et plus !) avec l’empilement médian de photos

L »empilement médian (median stacking) de photos est une technique principalement utilisée en astrophotographie pour réduire le bruit à haut ISO, sans perdre de détail (au contraire !).

Réduire le bruit (et plus !) avec l’empilement median de photos

salut à tous aujourd’hui on va parler d’une technique principalement ici en astrophotographe hic pour réduire le bruit mais on va voir aujourd’hui qu’elle peut servir à bien d’autres chose s’appelle le médiane stacking en anglais ou empilement médian en français on va voir quatre applications de cette technique j’avais pas trop d’idées pour la miniature alors j’ai fait un truc un peu façon fausse pub arnaque une incroyable technique qui j’espère que ça vous aura fait marrer vous aussi c’est évidemment à prendre au second degré le principe tout d’abord il faut shooter en gros c’est obligatoire pour avoir toutes les informations du capteur si vous souhaitez en jpeg le boîtier va déjà appliquer une réduction du bruit un lissage etc ensuite il faut prendre plusieurs prises de vue identique au moment de la prise de vue prendre soin en rafale soit s’il est pas possible une série de photos ensuite on va sur le pc et on empile ces photos on en fait la moyenne ou la médiane et on va obtenir quelque chose de bien meilleures alors pourquoi se faisait principalement en as trop photographie parce qu’on n’ose trop photographie on ne peut pas augmenter tant qu’on veut le temps de pose évidemment la terre tourne donc si on me suis même si on est sur un trépied et comprend une cause très longue on va voir les étoiles qui vont faire défiler c’est pour ça qu’on ne trouve pas grave si c’est disons pas obligatoire mais quasiment obligatoire en tout cas c’est fortement utilisé les avantages de cette technique dans d’autres cas qui ne sont pas l’astrophotographie c’est qu’elle ne suscite pas de trépied donc pas trépied plus rapide plus léger on peut se balader avec uniquement son appareil photo voir son smartphone et prendre des photos comme ça à main levée deuxièmement c’est moins risqué que la pause longue quand on fait de la pause longue le moins d’un petit moment le moindre petit flou le moindre passage d’un passant bien éclairé peut abîmer la photo on va avoir un fils et un flou et c’est là on va prendre une série de photos si par hasard il y en a une qui est raté on va l’éliminer de l’empilement à la fin ça permet de supprimer des éléments mobiles donc encore une fois si on prend un bâtiment que quelqu’un passe eh bien il sera éliminé automatiquement lorsqu’on va empiler les photos enfin dernière application ça permet d’augmenter la résolution des photos on va voir ça juste après sur le pt première application éliminer le bruit quand on est à eau iso donc au moment de la prise de vue comment il faut faire deux options au niveau de la vitesse d’obturation soit on prend une option risquée et on va réduire au minimum la vitesse d’obturation pour être à la limite du flou on va prendre une grosse rafale et on a éliminé le nombreuses photos floues au moment d’arriver sur le pc autres options un peu plus sûr on se met à une vitesse d’obturation sur laquelle on sait que globalement à peu près toutes les photos vous reconnaitre on prend une rafale et dans ce cas là on sera à plus haut iso forcément mais on aura plus de photos nettes après on a fait pas mal d’essais et je recommande plutôt cette technique donc généralement je vise 20 30% de photos ratez pas ce que ça donne les meilleurs résultats sinon ça fait encore plus de fichier et finalement les résultats et pas forcément meilleur selon votre boîtier regardez les rafales qui vous propose c’est plus intéressant d’être en obturateur électronique s’il n’y a pas de contre indication au moment de la prise de vue puisque souvent ça permettra des rafales beaucoup plus rapide donc de perdre moins de temps ensuite on prend son appareil photo on cadre on règle tout comme on veut et on fait une bonne rafale la question c’est combien de photos et ça on va voir ça tout de suite sur le pc donc on se retrouve sur lightroom ou le premier objectif ça va être de vérifier que toutes les photos sont bien n’être donc on va se balader sur les photos une par une et regarder si tout est bien être voilà ça ne l’a jamais les rebonds par exemple suivante c’est bon jeu suivante c’est bon si on a une qui est un peu limite il vaut vraiment mieux l’éliminer sinon ça dégrade et le résultat final donc on peut quel système de notation voulait par exemple noté toutes celles qui sont corrects à 1 et éliminer celles qui nous semblent pas parfaitement nette une fois que c’est fait on va aller ouvrir ces images en tant que calque dans photoshop pour ça on fait bouton droit modifié d’en ouvrir dans le calme dans photoshop voilà une fois qu’il a fini on va d’abord devoir aligner ses images puisqu’ils ont été prises à main levée elle sera forcément pas parfaitement panier pour ça on va les dents édition alignement automatique des calques et on va lui demander un aliment automatique automatique là encore ça va prendre un petit peu de temps et selon le nombre d’image une fois que c’est fait on peut éventuellement vérifier tout est bon mais normalement s’il ya près de mieux car il n’y a pas de problème on va créer un objet dynamique c’est reparti ça prend un peu de temps ont plu aura d’image plus ça sera long là avec trois images ça prend quelques dizaines de secondes ça peut prendre beaucoup plus longtemps plusieurs minutes voire plusieurs dizaines de minutes qui a beaucoup l’image une fois que c’est fait il nous reste à lui dire d’empiler cette image avec la médiane où la moyenne en l’occurrence la médiane ce meilleur pour ça on va aller dans calc objets dynamiques mode d’empilement et on passe un médiane c’est reparti il va refaire les calculs pour chaque pixel voilà il ne reste plus qu’à enregistrer ce document pour pouvoir leur réimporter dans lightroom donc fichiers enregistrés sous si on veut pas revoir un document monstrueux on va choisir de ne pas enregistrer les calques et enregistré par exemple en tiff pour préserver les infos on va lui donner un nom bien clair qu’anne par exemple on enregistre une fois qu’on est de retour dans lightroom on va lui demander d’apporter cette image voilà on a donc notre image qu’on va pouvoir aller regarder en détail il faut pas oublier que quand on importe l’image on va passer à un niveau de détail de gains à 0 donc ne pas hésiter à remettre un peu de gains au minimum 25 moi j’aime bien sûr inclus part de mes images remontent est généralement un peu plus le lien plutôt autour de 40 45 on va voir ce que ça donne ensuite en terme de nombre d’image empilés donc pour les plus vite j’ai préparé les tests donc j’ai testé l’an demandant à lightroom d’empiler les images et les résultats sont pas très intéressants le hdr de lightroom ne réduit pas sensiblement le bruit donc ça c’était pour info ensuite je vais vous comparez ce que ça donne une image classique avec une image empilées selon lui loin de l’image en play voilà donc on a à gauche l’image brute et à droite l’image avec trois images empilées donc on voit qu’avec trois images le gain est sensible mais il reste l’image reste encore très brut et si on prend une zone novembre par exemple ici on voit qu’on a quand même encore beaucoup de bruit si on prend un empilement de cinq images on voit que le niveau de bruit commence à avoir très sensiblement baissé il devient très très faible honnêtement il ya vraiment un gros gain quand on passe comme ça de 3 à 5 ensuite j’ai fait le test avec huit images on va le comparer plus tôt avec 5 à partir de 5 le gain on devient quand même plus faibles on voit toujours un gain c’est sûr mais globalement il est à mon sens vraiment plus faibles là encore une fois qu’on dézoomer à 100% on voit bien qu ici là le le bruit ici et ici ce n’est pas le même qu’il est plus agréable sur le média 8 mai on est déjà à 5 à un niveau très acceptable ensuite on peut comparer le 8 et le 16 et on va voir que là encore il ya un gars si on compare à 8 et 16 la a16 on a on peut lire plus aucun bruit dernière comparaison si on compare l’image de gauche qui est ces images une image de droite j’ai oublié d’indiquer ses 24 images on voit encore une réduction du bruit mais il faut vraiment chercher dans les petits détails pour trouver une différence donc en soi plus on augmente le nom de l’image plus le bruit est réduit après à vous de choisir le compromis personnellement je pense que à 5 images on a déjà un très très bon compromis on peut aller jusqu’à huit images nettes pour avoir une réduction du bruit très très intéressante sachant que c’est les images qui ont été prises à 8000 iso on parle déjà d’un niveau de bruit très important deuxième exemple d’application il s’agit de réduire le bruit au ciseau de base même à baïdoa cette technique peut être intéressante donc je vous refais pas tout le processus est juste montrer les résultats que j’ai obtenus donc j’ai une pile d’image que j’ai pris à iso 125 avec un compact et on va regarder un petit peu ce que ça donne à différents niveaux voilà donc à gauche l’image de bad à droite l’image avec un empilement de trois images donc on voit que le bruit dans les ombres est beaucoup plus léger voilà si on compare à 5 images on a un bruit très très faible même dans les zones sombres si on regarde cette porte qui est assez sombre à droite faut vraiment se pencher dessus pour distinguer du bruit je prends l’endroit le plus sombres de l’image là on voit effectivement qu’il ya pas mal de bruit à droite il est très faible je suis monté jusqu’à 8 pour tester on va comparer 5 et 8 il ya encore un petit gain c’est sûr mais il est même sensiblement plus faible que le premier empilement deuxième exemple qui peut être utile dans la vie de tous les jours aussi c’est avec un smartphone donc j’ai pris cette photo avec mon smartphone une photo plein de détails et on voit qu’elle ne consomme à 100% alors que pourtant je suis bien ils nos cinquante callies aux bases de mon téléphone on a un bruit vraiment important dans les zones sombres aller en empirant ces images on retrouve avec un bruit très très faible y compris dans les zones mais voilà donc mes mots avec les iso de base les smartphones ont un certain bruit on peut le réduire avec ce genre de technique talent c’est très facile quand on a la lumière de prendre des rafales puisque confédéral très rapide là je suis à 1,2200 thiem de secondes ici pour aller plus vite j’ai fait la fusion avec canda oraux plus dont je vous reparlerai plus en détail dans une vidéo puisque pour l’instant je lé résultat un petit peu aléatoires donc je vais finir de bien tester jouffre une vidéo dédiée à dessus mais c’est le même principe enfin on peut combiner évidemment les deux problématiques smartphones plus haut iso et là on va obtenir des résultats assez intéressant donc j’ai pris une série de photos j’ai supprimé les photos qu’il est trop floue voilà donc j’ai pris mes photos à basse lumière avec mon smartphone la photo n’a aucun intérêt artistique un peu juste pour le test je crois que je suis plus une dizaine de photos donc la photo est pas exploitable que vraiment il ya un bruit même là je suis pas où mais du tout je vois les 19 août doit 100 % est extrêmement brit est alors si je zoome à 100% ca fait il ya de la neige partout et je vais vous montrer le résultat après fusion voilà on a un bruit nettement plus contenue je considère que avec quelques retouches la photo serait exploitable par exemple si on baisse un peu les noirs baisse un peu les hautes lumières voilà ce genre de choses on rajoute un petit peu de réduction du bruit quand même et qu’on devra obtenir quelque chose de d’exploitable à mon sens je vous fais une petite comparaison par exemple ces deux-là l’original à gauche le pauvre en jeu là on arrive à peine à le voir à droite on voit quand même assez bien peut vraiment pas lire ce panneau là on voit assez nettement ce que c’est troisième application augmenter la résolution des photos donc là je vous montre sur cette photo que j’ai prise tout à l’heure j’ai fait la même technique simplement sous photoshop avant l’empilement des calques il faut doubler la résolution de l’image donc pour ça vous fait image taille de l’image et largeur de semprun et dans leur et échantillonnages vous mettez bien au plus proche ensuite le reste de la technique est identique donc qu’est ce que ça donne ça donne une photo effectivement avec double de résolutions par rapport à l’original sans pour autant avoir une pixellisation trop importante quatrième et dernière application supprimer les éléments de mobiles donc là je vais vous le faire sur cet exemple là convertir un objet dynamique eu ensuite quelques objets dynamiques mode d’emploi médiane et voilà le garçon a tout simplement disparu en quelques clics alors qu’on aurait pu faire ça avec des masques de fusion ça aurait été probablement un peu plus long là c’est automatique et au passage on gagne évidemment une bonne qualité d’image comme avec les autres techniques alors évidemment cette technique n’est pas sans inconvénients comme vous l’avez vu et elle possède aussi certaines limites principal inconvénient de ces techniques le post traitement qui devient très très lourd on sera récupère des dizaines de fichiers qu’il faut empiler s’apprend selon les photos plusieurs minutes à plusieurs dizaines de minutes a compilé tout ça dans photoshop ou autre et ça fait des gros gros fichiers donc la question c’est est ce que ça vaut le coup faut vraiment se la poser au moment de la prise de vue parfois vous mieux avoir un peu de bruit finalement c’est pas si dérangeant plutôt que de passer des heures à traiter ces photos ensuite la question de la dynamique est ce que par rapport à une photo prise à base iso on récupère autant de dynamique dans les hautes lumières il faut bien voir que si la photo est cramé à un endroit on aura beau faire la moyenne ou la médiane de 100% 100 % à 100 % c’est important ça fera toujours 100% dans ton sac un mais pas à ce niveau là de récupérer plus de dynamique dans les andes par contre on pourra nettement plus remonté en tout en gardant un niveau de bruit largement acceptable en conclusion c’est évidemment pas une technique miracle c’est une technique à connaître pour avoir une corde de plus à son arc savoir que ça existe savoir au moment de la prise de vue si on retrouve dans une situation qui nécessite selon technique savoir qu’ on peut le faire c’est la fin de cette vidéo j’espère qu’elle vous aura plu j’espère qu’elle vous a appris quelque chose jespere que sava une technique qui pourra vous servir plus tard dans vos prises de vue si c’est le cas n’hésitez pas à me lâcher un petit pouce ce n’est ce pas me poser des questions dans les commentaires à j’y répondrai n’hésitez pas à vous abonner en cliquant sur ma tête qu’il doit être d’un coûté au dow jones plus et je vous dis à très bientôt et d’ici là bonne photo ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *