Photo de concert : règles, matériel, réglages, etc.

Vous souhaitez faire de la photo de concert ? Je vous donne les règles de la photo de concert, des conseils sur le placement, le matériel, les réglages, les photo-types classiques et des idées sur le post-traitement.

salut à tous vous aimez la musique donc vous allez parfois des concerts et vous aimez par ailleurs la photo donc vous avez envie de faire de la photo de concert c’est ce dont on va parler aujourd’hui pourquoi faire de la foi de concerts premièrement il faut vous le dire ça sera pas pour l’argent il est quasiment impossible de gagner sa vie aujourd’hui avec de la photo de concert il ya énormément de gens qui font ça bénévolement il n’y a pas beaucoup d’argent donc à moins de devenir progressivement un gros photographe de concerts de stars ne comptait pas là dessus c’est vraiment très très peu d’élus pour beaucoup de gens qui en font donc si vous faites de la photo de concert il faut savoir se sera principalement pour le plaisir ça sera pour être en contact peut-être après avec les artistes éventuellement et pour le défi que ça peut représenter en effet la photo concert était un domaine assez difficile puisqu’il ya des conditions de photos assez particulière qu’on va voir tout de suite l’expérience que je vous partage ici c’est une expérience en tant que photographe amateur c’est à dire tout mon activité de photos de concerts est purement non lucratif c’est vraiment pour le plaisir que je la fais contrairement à d’autres activités et de photos ensuite il faut distinguer différents types de concert il ya les concerts en extérieur de jour qui sont pour moi vraiment à pas et toutes façons pour l’autorisation de prendre des photos dans ce genre d’événement souvent c’est assez compliqué donc jamais maîtresse a vraiment à part les concerts dont j’ai parlé c’est les concerts en salle et tout ce qui s’appliquait ci s’applique à toute forme finalement de spectacles en intérieur puisque ont à peu près les mêmes conditions que ce soit de là dedans soit du théâtre n’importe quel type de musique le spectacle de la maternelle ferment tout ça c’est un petit peu les mêmes conditions on va voir ça tout de suite la principale différence qui va avoir entre les différentes salles c’est la présence ou non d’une fausse entre la scène et le public s’il ya une fausse et que vous il y avait accès vous aurez une certaine mobilité devant la scène sinon vous serez obligé de choisir un emplacement au début du concert d’arriver tôt vous placez là et vous pourrez probablement quasiment pas bougé pendant tout le concert du coup il ya un risque de monotonie dans vos photos c’est à dire que si vous êtes toujours même endroit avec le même type de focales emma vous prendrai toujours à peu près les mêmes photos du coup ça va être important de varier sur les focales on va voir ça juste après dans la partie matérielle est-ce qu’il faut demander ou non une autorisation moi je recommande quand même dans le demander une au pire si vous n’avez pas de réponse souvenez quand même autre appareil photo le risque de voir le laisser au vestiaire généralement elle vous sera accordée pour les petits concerts et ça vous permettra même parfois d’avoir soit un badge ou un bracelet presse qui vous permettra d’accéder plus facilement à différentes zones si jamais on vous envoie un contrat lisez le attentivement et vérifier ce qu’il ya dedans avant de le signer souvent les contrats sont corrects mais parfois il ya des contrats qui vous demandent de céder l’intégralité des droits de vos photos pour pouvoir en prendre moi c’est inacceptable dans ce cas là je peux vous conseille de refuser de prendre des photos avant de passer au matériel quelques règles importantes pour prendre des photos en concert d’abord soyez respectueux de tout le monde quand vous prenez des photos c’est que ce soit avant dans votre monde autorisation surtout pendant le concert et après avec l’utilisation que vous faites de vos photos pas oublier que vous êtes là pour prendre des photos c’est secondaire par rapport à l’événement donc il ne faut pas déranger bien sûr les musiciens mais pas non plus le public les techniciens tous les gens qui sont là dans la salle de concert où ça veut dire bien évidemment pas de flash c’est très dérangeant quand on est musicien de se prendre des flashs régulièrement dans le visage et c’est dérangeant pour l’ambiance aussi du spectacle est évidemment pas de trépied pas d’objets encombrants soyez correct non ne gênait pas les gens autre chose s’il ya des moments soit de silence soit de musique très très calme et éviter de prendre des photos à ce moment là si vous n’avez pas un mode silencieux c’est à dire que s’il ya un moment très calme pendant le concert et qu’on entend ça va casser l’ambiance et ça va déranger tout le monde pour le dire poliment n’abusez pas du boîtier levé au dessus de la foule ça peut être quelque chose c’est sympa en termes de rendu vous lever votre boîtier et vous prenez des photos surplombant la foule avec le wild qui a les bras levés et c’est ça peut se faire évidemment il ya plein de gens qui le font régulièrement avec leurs smartphones donc on peut aussi le faire avec un appareil photo mais n’en abusez pas ne passait pas le concert comme ça ça va déranger les gens derrière vous voilà enfin n’oubliez pas que même si vous avez eu une accréditation presse ou photos comportez vous correctement ce n’est pas une raison pour pousser les gens en disant poussez vous poussez vous je vais prendre mes photos voilà donc ça c’était les règles ça semble du bon sens mais il faut le rappeler parce qu’on va quand même parfois des photographes qui prennent un peu la grosse tête en concert alors en quoi un concert c’est des conditions particulières la principale difficulté ça va être la lumière en concert il ya peu de lumière le plus souvent elle est assez changeante parce qu’avoir des spots qui vont changer je vous salue et c’est un an bouger pendant les morceaux ça va rendre le la gestion la lumière assez compliqué et il ya souvent des contre-jours c’est à dire qu’on va voir des spots qui viennent de l’arrière des musiciens donc ils vont être complètement à contre jour il voir deux conséquences assez à ces conditions lumineuses d’une part on va avoir une montée en iso assez importante et notre part on va avoir un autofocus qui risque d’avoir du mal à se faire l’autre point particulier c’est qu’on a peu de déplacements possibles c’est à dire que généralement vous allez choisir un emplacement qu’au début et vous ne pourrez plus bouger pendant tout le concert et donc il va falloir pour varier les prises de vue il va falloir varier les angles et variés les focales alors sur le matériel qu’est ce qu’il faut moi je préfère donc favorise un matériel plutôt léger dont il utilise un petit hybride qui indique steve un canapé sc mais les gens qui font ça avec des réflexes même avec des réflexes assez gros l’essentiel c’est que ça soit confortable et pratique donc réfléchissez bien si vous avez une sangle permet de faire coulisser si vous avez un dragon de poignet qui est bien solide qui bien confortable voilà l’essentiel c’est que vous puissiez facilement le sortir le manipuler et rapidement le ranger en cas de besoin sur le boîtier le plus important c’est que vous le maîtrisiez vraiment la photo de concert c’est un domaine assez difficile assez exigeant donc il faut vraiment incapable de savoir régler rapidement changer rapidement les réglages changer rapidement les points de focus gérer l’exposition gérer la compensation des conditions toutes ces techniques de gestion de l’exposition principalement rapidement changer la vitesse d’obturation voilà il faut vraiment maîtriser son boîtier pour pouvoir s’adapter aux conditions changeantes de concert sur le boîtier est lui-même tout est possible on peut tout à fait prendre les photos de concert avec un smartphone mais ça va quand même avoir rapidement ses limites puisque la montée en iso va être mauvaise mais ça peut se faire si on agrandit pas trop dans certaines conditions on peut faire des photos au smartphone idéal c’est la voir à moitié avec le capteur le plus grand possible donc idéalement un plein format mais un aps c c’est très bien un micro 4/3 c’est encore tout à fait utilisable plus petit ça va commencer à devenir compliqué qu’en termes de montée en iso on va vraiment avoir beaucoup de bruit si la salle est sombre il faut avoir un bon autofocus en basse lumière puisque sinon l’appareil va galérer vers vous il va pomper et vous allez rater beaucoup beaucoup de photos enfin un petit plus sur le boîtier c’est d’avoir un écran orientable vers le haut et vers le bas c en pratique pour prendre des photos donc au dessus de la foule et carrick twain cadrer correctement ou pour pouvoir faire des contre-plongées on se met en dessous et on prend part au dessus tout en encadrant correctement concernant les objectifs ce qui va être le plus important ça va être d’abord une grande ouverture comme j’ai dit on va manquer de lumière donc plus on peut récolter lumière le mieux ce sera moins il y aura de bruit et plus l’image sera qualitative donc si vous avez un objectif de kid je vous recommande quand même de changer puisque comme le dit dans ma vidéo sur les objectifs de kits c’est leur principal défaut ensuite zoomer ou focale fixe machar dit pour répondre les deux un sou mais c’est quand même assez pratique puisque ça permet une certaine polyvalence donc ça va vous permettre d’avoir passé du grand-angle aux légers tels objectifs avec le même objectif par contre évidemment l’ouverture sera moins importante qu avec des focales fixes donc je vous recommande d’avoir les deux personnellement j’utilise trois objectifs principalement en concert d’une part un zoom 18 35 1.8 donc avec une grande ouverture et une plage focale assez réduite mais qui me permet quand même de couvrir l’essentiel des focales intermédiaires et j’ai ensuite un petit ultra-grand-angle qui me permet tout en étant rapprocher d’avoir des vues très large de la scène et une petite focale fixe téléobjectif qui va me permettre ici c’est un 50 minutes 1.8 donc sur mon aps c s’affairent à 75 mm qui va permettre de prendre des portraits rapprocher ou des portraits relativement large s’il m’éloigne un petit peu avec une grande ouverture donc avec une montée en iso heureusement réduite sur l’ultra grand temps que vous avez l’option rectiligne que j’ai prise ou l’option fisheye que j’utilisais aussi ça donne une image un peu déformé qui ont un certain ciel ou d’en montrer quelques unes concernant les réglages de l’appareil auto le plus souvent 99% du temps vous allez être à l’ouverture maximum encore une fois on a besoin de lumière donc on va en faire rentrer au maximum de ce qui est possible ensuite concernant la vitesse d’obturation idéalement puisqu’on prend en photo des gens qui bougent il faut pas trop descendre l’idéal serait pas descendre en dessous d’un 250e mais c’est quand même assez difficile sur les conditions lumineuses donc moi ça m’arrive régulièrement de descendre jusqu’à 1 100e 1 80e maximum après ça devient vraiment très risqué j’ai déjà fait des photos soit 1 60e en prenant des rafales mais il ya vraiment beaucoup de déchets donc à éviter mais si on n’a pas le choix vaut mieux prendre des photos quand même au 60e si on avait déjà la limite à 10 haut de l’appareil photo concernant le mode de mesure de la lumière je recommande le mode de mesure spot dont vous allez par exemple prendre le chanteur le mettre au centre de votre collimateur et il sera correctement exposées tant pis si l’arrière est tout blanc c’est pas grave l’idéal c’était pas utiliser le bouton auto expo sur l’oc que je recommande d’utiliser c’est à dire vous prenez pas de scène vous faites le l’exposition automatique et vous l’avez rouillé pour la suite des post si vous en êtes satisfait si vous voulez changer est passé sur des contre-jours très marqués ou au contraire mettre en avant un élément qui était trop sombre là vous rechange et l’exposition mais maîtrisé le bouton de verrouillage l’exposition peut être très utile concernant les iso personnellement je les laisse toujours en automatique le laisse le boîtier j’ai réalisé au donc je me mets en manuels c’est à dire que je fixe l’ouverture au maximum de questions tout le temps la vitesse d’obturation en fonction du mouvement de la scène et je laisse l’appareil photo gérer les iso sachant que j’ai en plus une molette de gestion pour la compensation d’exposition donc si je trouve que les le choix qui fait l’exposition est trop sombre que trop clair je peut le régler avec la molette concernant l’auto focus alors là ça dépend ce que votre boîtier capable de faire l’idéal c’est d’autres en autofocus continu mais il certain moitié ont plus de mal à faire correctement le trouve que je continue donc parfois vaut mieux quand même basculer un autofocus simple et le faire régulièrement la mise au point au moins vous êtes sûr que il pompera pas être si vous avez une mise au point qui est correct ou la garderais si c’est pas possible ça m’est déjà arrivé j’ai même fait des concerts en auto focus manuel savoir que c’est pas impossible non plus ça va être un peu compliqué mais vous pouvez de cette technique du rendez vous c’est à dire que si par exemple le chanteur se balance d’avant en arrière vous faites la mise au point un endroit précis et au moment où il passe vous prenez une rafale et donc quand il sera au milieu il sera net c’est une technique qui est utilisable sinon le to focus avec le focus picking ça peut se faire aussi si ça bouge pas trop concernant le choix du type d’obturateur si la musique est assez fort je vous recommande à 100 % l’utilisent et l’obturateur mécanique ça fera un trek un très léger qui cliquent personne n’entendra dans la musique et ça vous évitera beaucoup de problèmes par contre s’il n’y a pas de bruit il faut envisager de passer un obturateur électronique si votre boîtier le permet l’obturateur électronique et 100% silencieux par contre il a certaines conséquences que ça bouge vite vous allez avoir des effets de rolling shutter sert de déformation des objets qui bouge et d’autre part il peut avoir une certaine incompatibilité avec les éclairages led en particulier si vous avez des éclairages qui son intensité ou à couleur variable vous risquez de voir apparaître des bandes sur vos photos à tester généralement sur les hybrides ça se voit sur la prévisualisation les réflexes n’ont pas ce genre de problème mais en tout cas bien faire attention si vous n’avez vraiment pas le choix que c’est des photos à l’obturateur électronique ou pas de photo ba prenait le cuir dur les chroniques et puis après vous verrez bien au post traitement si les bandes s’il ya des bandes et si elles sont visibles ou non dernier point les rafales je recommande largement de prendre des rafales à chaque fois de 3 à 5 photos selon l’action parfois un peu plus si vraiment il ya une belle série ça permet d’avoir du choix ensuite au moment du l’éditing et d’éliminer les photos un peu plus raté vous aurez parfois que trois chansons pour prendre les photos il donc il faut maximiser les chances de prendre des bonnes photos donc prenez les rafales celle où le guitariste présent pour une autre fait une sale tête vous l’éliminerait et c’est ensuite au niveau du placement je vois quatre placements classiques possible il ya dans la fosse donc juste devant la scène si elle est fausse en plein milieu ou légèrement décalés ou complètement décalé sur le côté ou enfin derrière le public le premier placement faut faire très attention s’il ya un micro avec un pied ça une allemande gêné donc c’est pour ça que c’est souvent utile de se décaler très légèrement de quelques mètres sur le côté pour ne pas avoir le pied de micro devant le chanteur sur le côté ça vous permettra d’avoir des le latéral sur la plupart de la scène par contre le musicien qui est à l’opposé de vous risque d’être difficile à prendre même au téléobjectif vous risquez d’avoir beaucoup d’éléments vous gêner la vue les joies du m à droite ou à gauche va vous faire des photos dans un sens de lecture différente si vous mettez sur la gauche quand vous regardez la scène sur vos photos les musiciens regarderont plus tôt vers la droite dans le sens de lecture occidentale classique si vous mettez sur la droite de la seine inversement sur vos photos les musiciens regarderont plus tôt vers la gauche enfin derrière le public donc ça ça va sonner nécessité d’avoir des téléobjectifs correct pour pouvoir prendre les photos ça permet aussi d’avoir des plans intéressants où on voit la foule notamment les mains les têtes en premier plan donc ça donne plus des photos de l’ambiance générale vous verrez les spots plus nettement sur les photos donc ça claira créera des effets de lumière des effets d’ambiance c’est pas le même style de photos c’est difficile dans un même concert d’avoir les deux évidemment niveau des types de photos qu’on peut avoir donc c’est des idées générales de photos il ya la vue générale du groupe donc ça généralement va falloir avoir un grand angle ou un ultra grand-angle et se placer devant la scène pas trop décalé si possible pour avoir une vue générale du groupe si vous avez un peu de recul c’est bien ici il ya une fausse c’est idéal si vous êtes dans la fosse vous aurez une photo qui sera assez en contre-plongée mais vous pouvez pour le coup de lever un peu le boîtier avoir une ou deux photos du groupe en général ensuite il ya les portraits large avec ou non un autre membre du groupe en arrière plan qui peut créer un petit peu de profondeur de champ qu’on peut ne pas avoir sinon vous avez les portraits de musiciens serre et donc parfois avec un accessoire donc le chanteur avec son micro le guitariste a eu sa guitare le batteur entouré de ses éléments de batterie etc et une photo classique c’est la photo de contre-plongée accentué c’est à dire que vous allez vous rapprochez donc là il faut un ultra grand-angle vous avez vous rapprocher très près d’un des musiciens qui est près du bord de la seine m l’objectif en bas et qu’elle devrait vraiment vers le haut pour avoir un effet de perspective accentué ça marche aussi au fish eye les photos que ceux qui sont eux mêmes musiciens apprécient beaucoup c contient les détails des instruments ça va être des photos zoom et sur la guitare le saxophone la batterie c’est évidemment parfaitement intéressant si le groupe a des instruments en particulier si l’on personnalisé leurs guitares personnaliser leurs instruments ça peut donner effectivement eu un petit peu de caractère à la photo est évidemment il ya toutes sortes de photos originales jeu va faire la liste en entier ou prenez les interactions entre le public et les musiciens vous prenez les gens en train de prendre des photos du spectacle etc enfin le dernier point le post-traitement donc y aura probablement beaucoup de photos à trier beaucoup de déchet je vous recommande comme dans tous les styles de prendre beaucoup de photos et d’en publier très peu donc conserver très peu de photos garder uniquement les meilleurs ça sert à rien de faire de la quantité fait de la qualité choisissez les meilleures photos au niveau du style de vos traitements c’est évidemment selon votre style à mon sens il faut essayer de coller à l’ambiance à l’image du groupe donc des photos plutôt sombre si ses lames dit plutôt sombre des trois hôpitaux joyeuse si c’est un conte jallieu etc il ya un choix noir et blanc ou couleur personnellement j’ai quasiment toujours pour le noir et blanc d’une part pour une cohérence avec l’ambiance générale de la musique que j’écoutais des musiques souvent assez sûrement c’est du métal l’autre par le noir et blanc al’avantage d’offrir une cohérence bien plus importantes entre les photos surtout que certaines salles où les responsables de la lumière s’amuse à changer énormément les ambiances lumineuses dont vous allez avoir du rose un moment du vert du bleu ça va être par derrière par devant dans tous les sens donc si vous voulez voir une certaine cohérence vous passez en noir et blanc ça au moins ça élimine déjà le côté un petit peu arc en ciel que peuvent avoir votre photo en sortie de concert dernier avantage noir et blanc c’est que ça réduit sensiblement le bruit vous pouvez avoir des photos plus sombre plus contrastée vous allez perdre une partie du bruit d’une part d’autre part même s’il ya du grain le grain passe beaucoup mieux en noir et blanc en couleurs autre conseil au post traitement souvent vous allez avoir des fonds un peu moche puis il va falloir assombrir les arrières de scènes parfois c’est plein de câbles et fils électriques des bouts de décors et c’est donc souvent ça va être intéressant de les assembler sensiblement donc pour ce traitement mais n’hésite pas à faire un petit peu de retouches au gal et de foncer rapidement tout ce qu’il ya autour des musiciens enfin comme les faux la plupart des photos sont prises d’assaut tisot ça va être compliqué de remonter les ombres si vous remontez les ondes si vous remontez autres sont vous allez avoir vraiment énormément de bruit c’est pour ça que sur la plupart des photos de concert les noirs – très noir dont elle avait des photos très contrastée avec des zones sombres qu’on va le laisser bien sombre pour éviter d’avoir nourri j’espère que toutes ces infos vous aideront à prendre des bonnes photos en concert à bien profiter de vous conseillera bien profiter de votre photo comme toujours ce qui est important c’est de pratiquer allez-y faites dts fait des essais ratés des photos vous en réussir les plus après cette vidéo vous a aidé mettez moi un petit pouce ça serait cool n’hésitez pas à vous abonner en cliquant sur ma tête doit apparaître ici pouvez me poser des questions ou des remarques dans les commentaires je vous répondrais et je vous dis bon concert bonnes photos et relatives aux biens ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *