Objectif manuel : 3 méthodes pour avoir les EXIF

Comment avoir toutes les infos de prise de vue (et de l’objectif) dans les EXIFs des photos prises avec un objectif manuel ? Aujourd’hui je vous montre 3 techniques.

Objectif manuel : 3 méthodes pour avoir les EXIF

salut à tous aujourd’hui je vais répondre à une question que pas mal de photographes mais non plutôt avancé se pose c’est comment avoir les infos de prise de vue avec des objectifs annuels si vous utilisez un objectif manuelle ou alors une bague d’adaptation qui n’a pas d’électronique qu’on revient sur le pc on se retrouve avec les infos du boîtier c’est à dire les isolats vitesse d’obturation etc mais on n’a pas les infos qu’ils viennent de l’objectif c’est normal puisque l objectif n’a pas d’électronique et donc du coup il ne peut pas transmettre l’info de l’ouverture de la focale ni même ce cas l’objectif c’est au boîtier donc le boîtier ne peut pas enregistrer ces infos c’est dommage parce que c’est des infos qui peuvent être très utiles pour analyser les images pour comparer des images entre elles pour savoir dans une image qui nous plaît ce qui a marché ce qui a moins bien marché tout d’abord il faut être capable de se souvenir quand on arrive sur les pc de ce qu’on a utilisées comme objectif un call focale si c’est un zoom et à quelle ouverture – ce qui concerne l’objectif généralement pendant une session gens n’utilisent pas 50 et j’arrive à les reconnaître donger un allemand c’est pas un souci la focale qu’ils aient utilisé des focales fixes arts manuels donc même chose facile à reconnaître il reste l’ouverture pour l’ouverture je vais vous montrer mon arme secrète terrain une sorte de petit porte-clefs sur lequel j’ai indiqué les différents d’ouverture de mes objectifs comme ça hop jusqu’à f-22 même si généralement je n’utilise pas et comme ça avant la prise de vue ce que je fais c’est que je mets le petit carton sur l’ouverture qui m’intéresse donc je me mets pas 12.8 je prends une photo et ensuite je fais mes vraies photos comme ça quand j’arrive dans mon logiciel de traitement en premier avant chaque série g l’ouverture comme on change pas non plus si souvent l’ouverture va en tout cas ce qui me concerne généralement je fais des séries à la même ouverture c’est assez facile de s’y retrouver alors effectivement ça prend un peu de place ça fait une des photos à supprimer etc mais ce que je sais ce que j’ai trouvé de mieux que j’ai essayé avec par exemple en prenant des photos de l’appareil photo avec mon téléphone etc au final c’est le truc c’était plus compliqué donc là c’est la solution que que j’ai retenu je shoote généralement euros plus 10 px qui fait que je te garder les jpeg provisoirement je vais vous présenter trois solutions pour taguer vos photos manuel la première est marche avec n’importe quel logiciel utilisé et les deux suivantes sont dédiés à lightroom donc on se retrouve sur l’interface d’exit tunes pour regarder parce que ça donne pour l’image donc on voit que sur la première image g9 la photo et du carton et on va aller donc jusqu’à l’image suivante où on trouve le f8 donc je pousse je sais que pour toutes ces images là ça a été pris avec 2.8 donc j’ai tout de suite aimé à droite dans caf ne meure je vais cliquez sur entrée on tape et 2.8 et c’est enregistré j’avais save et ça va l’enregistrer pour toute cette image jeune indiqué que ça a été pris à 8 dans le top 8 entrées j’enregistre et c’est parti il me reste à prendre toutes mes images et indiqué le modèle l’objectif utilisé donc là je les préparer dans un petit fichier texte à côté je vais pouvoir le copier coller donc c’est vénus optique cela ou âgées prix le modèle exact de l’objectif est ainsi que la focale qui est de 9 mm j’ai donc le lot ce modèle est le focalin ans qui sont indiqués comme étant modifiées le zoo garde et j’aimais actifs qui sont bons sur tous les fichiers j’ai plus qu’à retourner dans lightroom lui demander d’en porter le dossier voilà et si on ouvre les images on voit bien qu’on a bien la focale l’objectif utilisé et l’ouverture si je vais sur les autres images pris la fuite on a bien que les infos il me reste plus qu’à supprimer les images avec les cartons puisqu’elle ne me sers plus rien donc la deuxième méthode que je vais vous montrer c’est si vous avez déjà importé les images dans lightroom mais que vous n’avez pas encore fait de modifications dessus donc ça utilise le plugin lightroom qui s’appelle lentz d’ailleurs tous vous pouvez récupérer sur les installeurs points comme vous l’installez ensuite comme n’importe quel pays n’a donc on se retrouve dans lightroom vous allez prendre les images dont vous souhaitez modifier les exif aller dans le module plein styger ici il ya quelque chose à remplir avec en particulier le nom de l’objectif la focale et l’ouverture donc ici je vois d’après mon carton qu’on aime 2.8 dont je tape de provident j’ai plus qu’à mettre à jour la commande et l’exécuter donc là il ans derrière existe ou les ça prend un petit peu de temps c’est pour ça que je préfère finalement la première méthode mais ces deux méthodes al’avantage de fonctionner avec des photos de déjà importé dans lightroom voilà quelques secondes plus tard on à la commande qui a exécuté je vais faire la même chose pour les autres photos je lance lynn styger nous qui sydney afp huit donc je mets f8 jeu mais les jours et je l’en sa commande voilà donc huit jours plus tard c’est fini j’ai plus qu’à sélectionner toutes mes photos faire métadonnées lire les métadonnées depuis le fichier est là lightroom va mettre à jour et comme on peut le voir on a bien les infos donc comment la prière méthode on a bien le but if indiqué la focale et l’ouverture on peut ensuite supprimer les photos qui nous intéresse pas donc troisième méthode c’est pour les photos que vous avez déjà retouché dans lightroom donc j’avais pris un exemple j’ai appliqué plus une petite modification sur ces photos là j’ai mis des mots clés j’ai mis des labels j’ai mis des menottes j’ai fait des retouches et j’ai pas du tout les infos de la prise de vue le voyage assez qu’on va avoir un conflit entre deux méta données celles de lightroom et celle du fichier lui-même donc pour éviter d’écraser les modifications de lightroom on va d’abord les exporter puis les réimporter une fois qu’on les aura modifié donc on va tous les lycées lentz tiger pour ça donc si je prends la première série de photos je vais tout d’abord sauvegarder les métadonnées en faisant méta données enregistrées les métadonnées dans le fichier donc là il va mener sauvegarder ces faits je vais ensuite pouvoir comme dans l’app l’étape précédente modifier les données avec la noce tailleur et donc je vais lancer la commande et il va me mettre à jour les fichiers le problème c’est que l’objectif a déjà été sauvegardés par lightroom donc je vais cocher la case reichstul xmp saikar pour qu’il m’écrive juin faute de l’objectif dans le fichier je mets à jour est recommandée challans et là je vais pouvoir mettre à jour les métadonnées depuis fichiers donc potentiellement il va nous dire attention il ya un risque que ça les cra des données moi j’ai coché la case ne plus demander donc il me le demandent plus et donc là j’ai bien sauvegarder toutes les modifications de lightroom et c’est si je vais sur une photo j’ai toutes les infos de l’objectif j’ai plus qu’à faire la même chose pour les autres photos c’est la fin de cette vidéo j’espère qu’elle vous a plu j’espère qu’elle vous aidera à utiliser au mieux vos objectifs manuel je vous mets tous les liens dans la description si vous avez aimé la vidéo mettez moi un petit pouce n’hésitez pas à me poser des questions là encore en dessous dans les commentaires j’y répondrai n’hésitez pas à vous abonner pour avoir d’autres vidéos je vous dis à très bientôt et d’ici là bonnes photos à bas coût ce rythme annuel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *